transfuser

transfuser

transfuser [ trɑ̃sfyze ] v. tr. <conjug. : 1>
• 1668; de transfusum, supin de transfundere « répandre (fundere) au-delà (trans) »
Faire passer (du sang d'un individu) dans le corps d'un autre. transfusion. P. p. adj. Sang transfusé.
Fam. Soumettre à une transfusion sanguine. Transfuser un hémophile. Subst. (1882) Un transfusé : le receveur du sang transfusé (opposé à donneur) . ⇒aussi polytransfusé.

transfuser verbe transitif (latin transfusus, de transfundere, transvaser) Faire à quelqu'un une transfusion sanguine : On lui a transfusé plusieurs litres de sang. Littéraire. Communiquer un sentiment. ● transfuser (synonymes) verbe transitif (latin transfusus, de transfundere, transvaser) Littéraire. Communiquer un sentiment.
Synonymes :

transfuser
v. tr. MED Injecter (du sang) à qqn par une transfusion.

⇒TRANSFUSER, verbe trans.
A. — Vx. Faire passer un liquide d'un récipient dans un autre. (Dict. XIXe et XXe s.). Synon. transvaser.
B. — 1. MÉD. Injecter du sang dans les veines d'un malade, parfois d'un animal. Le pape Innocent VIII se fit transfuser le sang de trois jeunes gens. Mais après cette opération il mourut. Il est plausible que la mort fut causée par la technique même de la transfusion (CARREL, L'Homme, 1935, p. 217). Les expressions « liens du sang », « enfants du même sang », « je reconnais mon sang » me suggérèrent que le jour des noces et une fois pour toutes on transfusait un peu du sang de l'époux dans les veines de l'épouse (BEAUVOIR, Mém. j. fille, 1958, p. 86).
♦ [Le compl. désigne le malade] Le malade continue à saigner et devient un véritable tonneau des Danaïdes. On le transfuse d'un côté, il saigne de l'autre (QUILLET Méd. 1965, p. 154).
Part. passé adj. et subst. Après inoculation sous-cutanée d'un dixième de milligramme seulement de culture virulente, le sang des cobayes se montre toujours infectant pour les cobayes neufs transfusés (...) et (...) chez les transfusés, les lésions sont d'autant plus discrètes que le nombre des bacilles véhiculés par le sang est moindre (CALMETTE, Infection bacill. et tubercul., 1920, p. 225).
2. Transmettre des éléments du sang, p. ext., des caractères héréditaires. Peu à peu il avait attiré [un gitan] les filles de ce pays pauvre en hommes, transfusé du sang ligure à ces déserts français et repeuplé la région (MORAND, Homme pressé, 1941, p. 140). F. R. Lillie [1916] a étudié le cas des jumeaux de sexe différent, reliés par des anastomoses placentaires (...). La femelle offre des malformations génitales et manifeste, après la puberté, un comportement anormal provoqué par des messagers chimiques transfusés par son frère (Hist. gén. sc., t. 3, vol. 2, 1964, p. 653). P. métaph. Comment reprocher à des hommes de vingt-cinq ans [Du Bellay et ses amis] qui (...) viennent de se plonger dans ces belles lectures de l'Antiquité (...) d'en vouloir communiquer l'émotion généreuse, d'en vouloir verser la sève et comme transfuser le sang dans une langue moderne (SAINTE-BEUVE, Nouv. lundis, t. 8, 1864, p. 293).
C. — P. anal. ou au fig. Faire passer en quelqu'un, dans quelque chose certains caractères, communiquer quelque chose. Synon. infuser, insuffler. Les merveilles du toucher, auxquelles nous devons Paganini, Raphaël, Michel-Ange, Huerta le guitariste, Taglioni, Liszt, artistes qui tous transfusent leurs âmes par des mouvements dont ils ont seuls le secret (BALZAC, Théor. démarche, 1833, p. 621). À l'ombre de Christophe, Olivier reprenait goût à la lumière; Christophe lui transfusait un peu de son abondante vitalité, de sa robustesse physique et morale (ROLLAND, J.-Chr., Maison, 1909, p. 944).
Transfuser un sang nouveau, neuf. Régénérer. Je me souvenais du soir (...) où il avait parlé de la nécessité de transfuser à son affaire un sang nouveau (VIALAR, Carambouille, 1949, p. 288).
Empl. pronom. Se transmettre. Après la guerre, les petites revues qui naquirent encore en quantité (...) n'ont fait que prolonger, la plupart du temps avec virulence et talent, les querelles dites « de l'après-guerre ». Ainsi, le surréalisme s'est-il comme transfusé depuis 10 ans de revue en revue (Civilis. écr., 1939, p. 34-4).
Prononc. et Orth.:[], (il) transfuse [-fy:z]. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1. 1668, 6 févr. « opérer une transfusion [de sang] » (ds Journal des Savants, t. 2, années 1667-1671, Amsterdam, P. Le Grand, 1679, p. 319: un Epagneul auquel on avoit [...] transfusé du sang de Mouton); 1845 part. passé adj. sang transfusé (BESCH.); 1882 le corps du transfusé (G. HAYEM, Leçons sur les modifications du sang, p. 372 ds QUEM. DDL t. 8); 2. 1701 « faire passer un liquide d'un récipient dans un autre » (POMEY); 3. 1833 p. anal. « faire passer des qualités, des dons, les communiquer à d'autres » (BALZAC, loc. cit.); 1848 (CHATEAUBR., Mém., t. 4, p. 442: Le dialecte dont se sert Zanze, exhale un parfum du sol impossible à transfuser dans une autre langue). Dér., à l'aide de dés. -er, de transfus « transfusé » (1548 LA PLANCHE, trad. Tacite l. IV, 160 r° ds HUG.), part. passé de transfundre « faire passer, transmettre » (1542 CHANGY, trad. Instit., I, 4, ibid.), empr. au lat. transfundere « transvaser », fig. « déverser, reporter sur, répandre ». Fréq. abs. littér.:12.
DÉR. Transfuseur, -euse, subst., méd. a) Subst. masc. Personne pratiquant la transfusion. (Dict. XIXe et XXe s.). b) ) Subst. masc. ,,Appareil pour la transfusion directe du sang du donneur au receveur`` (Méd. Biol. t. 3 1972). ,,Dispositif mécanique particulier faisant partie d'une transfuseuse`` (Méd. Biol. t. 3 1972). ) Subst. fém. ,,Appareil destiné à la transfusion du sang`` (Méd. Biol. t. 3 1972). c) Subst. masc. [Chez Calmette] Animal dont on prélève le sang. Si l'infection des transfuseurs est réalisée par une dose encore plus faible (...) la bacillose se manifeste chez les transfusés (CALMETTE, Infection bacill. et tubercul., 1920, p. 225). [], fém. [-ø:z]. 1re attest. 1667 (Les Opuscules du sieur de La Martinière contre les circulateurs et transfuseurs de sang [titre] ds QUEM. DDL t. 10); de transfuser, suff. -eur2.

transfuser [tʀɑ̃sfyze] v. tr.
ÉTYM. 1668, méd.; de transfusum, supin de transfundere « répandre (fundere), au delà (trans) ».
1 Méd. Faire passer (du sang d'un individu) dans le corps d'un autre. Transfusion.
1 Le pape Innocent VIII se fit transfuser le sang de trois jeunes gens. Mais après cette opération il mourut. Il est plausible que la mort fut causée par la technique même de la transfusion.
Alexis Carrel, l'Homme, cet inconnu, V, VI.
Fam. || Transfuser qqn : transfuser du sang dans son organisme.
2 (D'après transfusion, 1.). Faire passer (un liquide) d'un récipient dans un autre. Transvaser.Fig. Faire passer (à, dans…).Pron. || Les expressions d'un auteur se transfusent en nous (→ Assimilation, cit. 5).
2 Son dos vint prendre appui sur la poitrine de l'adolescente, en reçut la forme, se moula sur elle, l'épousa (…) une vie se transfusait en lui et ajoutait ses forces aux siennes.
J.-R. Bloch, la Nuit kurde, p. 131.
——————
transfusé, ée p. p. adj.
|| Sang transfusé.Malade, accidenté transfusé.N. (1882). || Un, une transfusée : personne qui reçoit du sang transfusé (opposé à donneur).Vx. || Vin transfusé. Transvasé.
DÉR. Transfuseur, transfuseuse.
COMP. Polytransfusé.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Нужно решить контрольную?

Regardez d'autres dictionnaires:

  • TRANSFUSER — v. a. T. didactique. Il signifie proprement, Faire passer un liquide d un récipient dans un autre ; et ordinairement, Faire la transfusion du sang. Il est peu usité. TRANSFUSÉ, ÉE. participe …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • TRANSFUSER — v. tr. T. didactique Faire passer un liquide d’un récipient dans un autre. Il signifie plus spécialement Faire la transfusion du sang …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • transfuser — See transfuse. * * * …   Universalium

  • transfuser — (tran sfu zé) v. a. Faire passer un liquide d un récipient dans un autre.    Particulièrement, faire la transfusion du sang. ÉTYMOLOGIE    Lat. transfusum, supin de transfundere, de trans, au delà, et fundere, verser …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • transfuser — n. infusion, transference …   English contemporary dictionary

  • transfuser — transfūˈser noun • • • Main Entry: ↑transfuse …   Useful english dictionary

  • transfuse — transfuser, n. transfusible, transfusable, adj. transfusive /trans fyooh siv, ziv/, adj. /trans fyoohz /, v.t., transfused, transfusing. 1. to transfer or pass from one to another; transmit; instill: to transfuse a love of literature to one s… …   Universalium

  • Transfusion sanguine chez les Temoins de Jehovah — Transfusion sanguine chez les Témoins de Jéhovah Cet article fait partie d une série sur Témoins de Jéhovah Présentation Histoire Dissidenc …   Wikipédia en Français

  • Transfusion sanguine chez les Témoins de Jéhovah — Témoins de Jéhovah Généralités Mouvement chrétien millénariste, né aux États Unis au XIXe siècle Corps dirigeant : Collège Central Histoire Ancêtre : Étudiants de la Bible fon …   Wikipédia en Français

  • Transfusion sanguine chez les témoins de jéhovah — Cet article fait partie d une série sur Témoins de Jéhovah Présentation Histoire Dissidenc …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”